VOLLORE-MONTAGNE le 13 août 2015

Publié le par les pieds plats

VOLLORE-MONTAGNE (altitude : 850 m), le 13 août 2015 (17 Km pour un dénivelé de 500 m)
Malgré des prévisions météorologiques incertaines, mais du genre pessimiste, nous étions 12 courageux bien décidés à gravir le VIMONT, appelé aussi Pic PELÉ à 1348 m d’altitude au sud-est de Vollore-Montagne (au programme : 21 Km pour 700 m de dénivelé).
C’était bien parti. Le Parc Naturel du Livradois-Forez, nous ouvrait grand ses chemins forestiers, notamment dans la forêt d’Aubusson où les Pieds Plats ne faisaient pas tapisserie. Le pas était alerte, mais sans excès. L’ambiance était joyeuse et chaque foulée nous rapprochait davantage de notre but espéré sous un ciel couvert. Mais à l’orée du bois St Jean quelques gouttes éparses nous firent craindre la colère de Zeus.
Le dilemme était à son paroxysme, soit on continuait au risque de se trouver trempés au Pic Pelé, et on se transformait en Pieds Mouillés, avec un retour de 10 Km sous la pluie, ou raisonnablement on allait directement à Notre Dame de l’Hermitage trouver abri et réconfort à moins de 5 Km des voitures.
La deuxième solution fut adoptée après quelques hésitations.
Protégés des colères du ciel encore un temps, nous atteignîmes l’Hermitage par le GR3. L’allée finale que bordent deux jolies chapelles érigées dans une vaste clairière située entre le bois de l’Hermitage d’un côté, et le bois des Grandes Sagnes de l’Hermitage de l’autre, est agréable et inattendue.
Soudain l’Hermitage se dévoile dans toute sa majesté. Le site est austère et impressionnant. Le belvédère de la croix de Peyrotine offre un panorama habituellement grandiose. La vue s’étend au nord vers les Bois Noirs, à l’ouest vers la Limagne, à l’est sur les coteaux et les plaines du Forez et du Roannais, vers les monts du Lyonnais et du Tararais, et quand le temps est clair, vers la chaîne des Alpes, de l’Aiguille Verte au Belledonne avec vue sur le Mont Blanc. Mais la couverture nuageuse de ce jour nous cache bien des merveilles.
Après un repas pris à l’abri, nous quittâmes ce lieu de prières et de recueillement, que seuls les préparatifs des fêtes du 15 août venaient troubler un temps.
C’est sur le chemin du retour que la pluie qui jouait jusqu’alors à cache-cache avec nous, nous surpris et nous accompagna sans relâche tout au long de nos trois derniers kilomètres.
Mouillés, trempés, rincés, de l’extérieur ! Les Pieds Plats réagirent immédiatement. Vite au bistrot, pour mouiller, tremper, rincer aussi l’intérieur !

VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
VOLLORE-MONTAGNE  le 13 août 2015
Commenter cet article