SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015

Publié le par les pieds plats



La HAUTE CORSE nous ouvre son livre de beautés et nous confie quelques uns de ses secrets à travers ses montagnes, ses sentiers escarpés, ses villages en nids d’aigle, son soleil brûlant, ses plages reposantes, et ses criques encaissées. « La CORSE est une montagne dans la mer » selon l’expression de Guy de Maupassant.
Notre semaine de randonnées sous une chaleur accablante nous a permis de découvrir toutes les facettes de ses paysages grandioses : le maquis à NONZA au Cap Corse, la montagne au Capu di a Veta près de CALVI, le Désert aride des Agriates à l’ouest de SAINT-FLORENT, la forêt de pins laricio, dans le cirque de Bonifatu (liaison rocailleuse et pentue avec le GR20), le mélange harmonieux des ocres des rochers et des bleus de la mer autour du beau golfe de PORTO, la rudesse de l’austère CORTÉ plantée au cœur de la haute montagne Corse, les villages perchés de la Balagne qui scrutent l’horizon, le chapelet des tours Gênoises, sentinelles d’un autre âge, et le légendaire Trinicellu, le seul train commercial à voie métrique qui ressemble à nos trains d’antan tout en étant capable d’affronter des pentes hors normes.
Randonner en CORSE n’est pas de tout repos, mais les vues offertes par ses sommets, ses cols, ses falaises se méritent. Les sentiers montagneux empruntés étaient sans difficulté notoire, mais le relief très accusé et les pentes sévères nécessitaient une bonne condition physique, et beaucoup d’efforts, d’autant que le soleil nous lardait copieusement chaque jour de ses rais comme autant de traits de feu. Qu’il est dur de vieillir, on a les hanches qui se déhanchent, le thorax qui se désaxe, le coccyx qui se dévisse, les genoux qui sont mous, le fémur qu’est trop dur, les cuisses qui se raidissent, les guibolles qui flageolent, les chevilles qui se tortillent, les rotules qui ondulent, les tibias raplaplas, les mollets trop épais, les orteils pas pareils, et le cœur en largeur, les poumons tout en long, l’occiput qui chahute, les coudes qui se dessoudent et les seins sous le bassin, et le bassin qu’est pas sain…Ah ! Bon Dieu ! Que c’est embêtant d’être toujours patraque… (air connu). Les rotules ne demandaient qu’à prendre leur retraite, et sous la chaleur nous ne rêvions que de lagons. L’ombre et la fraîcheur, rares en certains lieux, étaient toujours les bienvenues.
Aussi, chaque soir c’est avec plaisir que nous retrouvions près de la mer notre havre de paix, l’hôtel La Balagne, avec ses chambres confortables et ses buffets généreux et savoureux, et le sourire de Céline, notre animatrice préférée.
Les liaisons en mer apportèrent un charme supplémentaire à ce périple Corse, malgré le retour sur une mer pourtant bien agitée.
Et l’ambiance est toujours restée joyeuse, même après avoir perdu pendant quatre jours l’un des nôtres qui a préféré visiter les cliniques de l’île avant d’adopter un Pacemaker à celle de BASTIA.
Grand Jean pourra repartir de plus belle sur de nouvelles amours, le cœur dopé à la pile Volta.
Et pour nous, que rêver de mieux, sinon de repartir, pour encore mieux découvrir ! L’île ne nous a pas encore montré toutes ses beautés…



Résumé de notre séjour :

Le vendredi 28 août : départ de la Pouratte à 13 h ; arrivée à Toulon à 18 h ; embarquement à 20 h ; traversée calme et reposante.

Le samedi 29 août : débarquement à 8 h à Bastia ; départ pour Nonza en façade ouest du Cap Corse, via le col de Teghine. Randonnée autour du Bocca di Violu via la chapelle Santa Maria et passage au pied du Bocca Sellola ; retour par le pied du rocher de Lecci Santa et la pointe de Solaru ; distance 10 Km, dénivelé 450 m (min 117 m ; max 459 m) ; identification Openrunner 4536919. Journée très chaude, sentier sous bois, puis dans le maquis ; peu d’ombre une fois passée la chapelle. Visite de Nonza et de sa tour Gênoise. Belle vue sur la plage de galets de schiste amiantifère apportés par les vagues de l’ancienne usine d’amiante de Canari située plus au nord .

 

Le dimanche 30 août : départ de la chapelle Notre Dame de la Serra qui culmine à 200 m au dessus de CALVI et de la Revelata ; départ à 10 h en direction du Capu di a Veta qui culmine à 703 m d’altitude ; le sentier d’approche est agréable, mais dès le pied des rochers au lieu dit Capiglioto di Prunu le sentier devient fortement escarpé et rocailleux ; le temps est très chaud ; la montée en 2 heures et quart est fatigante, mais de la croix des Autrichiens la vue est plus que sublime à 360 degrés ; déjeuner au pied de la Croix ; ce nom vient du fait que ce sont des randonneurs du club alpin des Autrichiens qui ont ouvert la voie d’accès au Capu di a Veta et en on fait une randonnée incontournable ; le retour se fait par la face est ; le sentier est plus facile, mais reste peu rapide et fatigant d’autant que le soleil est à son zénith ; à l’approche des premières maisons le groupe se scinde en deux, l’un rentre directement à la Balagne, l’autre remonte aux véhicules sous un soleil de plomb (distance 9,5 km, dénivelé 700 m (min 75 m, max 703 m) ; identification Openrunner 5256560.

Le lundi 31 août : départ pour le domaine de l’Ostriconi au sud du désert des Agriates ; après quelques hésitations nous déposons les véhicules vers Ogliastro ; le passage en bord de mer nécessitant de traverser un bras de l’étang de Foce, nous retournons à pied au domaine de l’Ostriconi pour commencer notre boucle par l’intérieur direction nord ; nous longeons la Punta di Granaia, et passons près de la bergerie de Monticellacciu, avant de bifurquer au nord ouest au niveau de la Bocca di Mercuriu, direction la Punta di Acciolu ; le sentier est agréable, mais le soleil du désert nous harcèle, et l’ombre est inexistante ; nous plongeons par une sente sablonneuse sur les criques d’Acciolu pour nous baigner et manger ; la remontée est rude, la chaleur accablante ; nous rejoignons le Bocca d’Affacadojo et le sentier côtier ; la bergerie ruinée de Sualellu nous offre enfin de l’ombre, de la fraîcheur, et des bancs pour une pause méritée de 20 mn ; le sentier du littoral nous ramène à la plage de l’Ostriconi et nous franchissons cette fois-ci le bras de l’étang de Foce avec de l’eau jusqu’à la taille avant de rejoindre les véhicules ; distance 17 km, dénivelé 320 m ; identification Openrunner 5257921.

Le mardi 1 er septembre : nous allons chercher un peu de fraîcheur dans la forêt de Bonifatu au sud de Calvi ; départ de la maison forestière de Bonifatu (536 m) pour un aller retour au refuge de Carruzzu sur le GR 20 ; montée en sente rocailleuse, qui s’accentue fortement après le pont suspendu du ruisseau de Spasimata ; nous sommes à l’abri du soleil mais la chaleur est pesante dans le cirque de Bonifatu ; le refuge perché à 1270 m d’altitude est très fréquenté ; nous mangeons près des tentes destinées aux randonneurs du GR 20 ; direction la passerelle de Spasimata sur le GR 20 qui voit passer près de 25 000 randonneurs chaque année ; le temps devient nuageux et incertain ; la passerelle est proche, mais son accès est plus laborieux avec des passages rocheux sécurisés par des chaînes ; certains vont jusqu’au bout et franchissent la passerelle longue de 30 m ; retour par le même chemin qu’à l’aller ; les genoux sont fortement sollicités par la descente escarpée ; à l’arrivée aux véhicules, une courte averse nous surprend ; journée difficile encore une fois, mais c’est la Corse ! Distance 11 km, dénivelé 800 m ; identification Openrunner 4549977 ;

Le mercredi 2 septembre : direction PORTO par le Bocca di Marsolinu et le col de Palmarella (D81) ; passage aux abords des Calanche de Piana, traversée de Piana, direction Capu Rossu ; le soleil commence déjà à chauffer, il est 10 h 30 ; randonnée en aller retour ; nous quittons le parking plein ouest ; la descente est assez bonne jusqu’à la bergerie en partie ruinée de Biscuttellu au pied de la montée à la tour de Turghi ; petite pause avant d’attaquer la montée à 25 % de pente moyenne ; des passages à plus de 30 % dans les rochers ; pas de difficulté particulière si ce n’est la sente escarpée sous un soleil mordant ; certains préfèrent rester au pied de la montagne ; les autres se lancent à l’assaut de la tour ; du haut du Capu Rossu et de sa tour, la vue 360 degrés est époustouflante ; déjeuner au pied de la tour ; la descente est à peine plus facile que la montée ; le long retour montant aux véhicules au plus chaud de la journée est fatigant, usant ; le bistrot du parking est le bienvenu ; distance 8 km, dénivelé 500 m ; identification Openrunner 4538873 ; retour à Calvi par la route côtière en grande partie étroite et bosselée.

Le jeudi 3 septembre : direction Sovéria près de Corté, au cœur de la Corse, via Ponte-Leccia ; nous laissons un véhicule à Corté au cas où nous ne pourrions pas revenir à Soveria en train ; la randonnée est en ligne ; nous flânons un moment à Sovéria (400 m) tout en discutant avec des locaux ; départ de la rando vers 11 h, direction ouest avant de continuer en direction sud ; nous passons à 811 m d’altitude au Pinzalaccio avant de plonger sur le Bocca d’Ominanda ; le temps est plus clément au cœur des montagnes ; mais le sentier désiré ne se laisse plus approcher et nous devons rejoindre Corté par la route (D18) ; nous rejoignons la citadelle pour déjeuner un peu tardivement ; visite du vieux Corté, puis direction la gare pour prendre le trinicellu ; le trajet est court et ne présente pas de passage extraordinaire, mais il permet de se faire une idée de la grande vibration de ce train à défaut de grande vitesse ; distance 12 km, dénivelé positif 400 m ; identification Openrunner 5258484.

Le vendredi 4 septembre : les villages de Balagne ; départ de Corbara à 273 m, direction le quartier de Pietralta ; descente en direction de l’Ile-Rousse jusqu’au réservoir « a Custa » puis changement de cap en direction de Occigliani ; notre circuit entoure la Cima di Sant Angelo qui culmine à 561 m ; direction le couvent ruiné sur le sentier d’Alzia que nous traversons en cherchant un peu notre chemin, le circuit ayant été détourné ; les sentiers sont agréables ; nous montons vers Pizzolu pour chuter en direction de Notre Dame de Latio et le couvent de Corbara, avant de monter sur Sant’-Antonino, où nous déjeunons à l’ombre des pins de la place commune ; petite visite du village classé parmi les plus beaux villages de France, puis direction Praoli ; nous rejoignons ensuite Pigna par la route pour réduire le dénivelé de la marche et ménager les articulations déjà bien sollicitées depuis le premier jour ; Pigna est un village médiéval qui a retrouvé vie grâce à une communauté d’artisans et de musiciens et après avoir été restauré selon des techniques anciennes ; petite visite par ses ruelles étroites ; retour à Corbara par un joli sentier ; bar en terrasse avant de rejoindre Calvi.
Le soir apéritif d’adieu à la Corse au bar de l’hôtel.

Le samedi 5 septembre : matinée libre pour flâner dans les rues de Calvi, se baigner, etc. ; déjeuner à l’hôtel ; vers 15 h, départ de la Balagne, direction L’île-Rousse et Belgodère, premier village balcon de la Balagne côté est ; continuation sur la N2197 pour rejoindre Ponte-Leccia via le col de Casella et le col de San Colombano ; nombreuses vaches sur la route ; Direction Bastia par la N193 qui côtoie le chemin de fer ; bal des hélicoptères et des canadairs qui luttent contre un incendie dans les gorges du Golo ; repas sur le port de pêche de Bastia ; départ pour le continent retardé de 2 h30 ; mer agitée sitôt passé la protection du Cap Corse ; arrivée à Toulon avant 10 h ; nous sommes les premiers à sortir du bateau ; retour tranquille et arrivée au Chambon-Feugerolles vers les 15 h.
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
 SÉJOUR EN CORSE DU 28 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015
Commenter cet article