FRAISSES le 10 décembre 2015

Publié le par les pieds plats

FRAISSES le 10 décembre 2015 (altitude départ 527 m) Randonnée de 21 Km pour 800 m de dénivelé

Hé ben ! Rien que 35 Pieds Plats mal fagotés pour aller gambader dans les pialles des Fraissillous. Y sont bazuts pour sûr ! Mais comme y disent, mieux vaut prendre l’air que s’agroumir devant la télé ou que pousser les wagonnets à la mine. Alors direction le bois de la Gonnière qu’y en a qui connaissent bien pour y avoir amener de saprées gambelles ou quèques pagnots quand ils minataient et que le diable au corps y venaient s’y marpailler… Tout à coup v’la que la janine et son Pierre nous rattrapent avec leur bichon. Quézaco ? La prochaine fois tâchez moyen d’être à l’heure. Pour le coup, nous v’la 37. Le temps n’est pas mâchuré, alors on en profite pour traîner, ce qui fait l’affaire des babielles. De Lafayette, on tire sur le Drevet, avant de chuter sur la Semène, à La Roche et La Méane. Mais le Jacky qui marchait tout de bisangoin depuis un moment mit un genou à terre. Ablagé, à barreau, l’autre genou tout ébouillé, beauseigne, il décide de nous lâcher. Il avait le babaud de nous quitter le pauvre. Qu’à cela ne tienne, on continuera à 36 ! Pendant ce temps, l’autre matru de bichon n’arrête pas de minater avec la chienne du Pierrot ; y la lâche pas depuis leur rencontre. Y finira bien par y planter son teuteu dans le machin ! Allez zou nous r’v’là parti pour monter au Paradis, près d’Ouillas. La vue de la cime est chouette ! La clique avance bali-balant et les jabiasses continuent de jacasser, de clanquer, de piailler. Fouilla ! vaudrait mieux parfois être souriat ! Puis vient le Cortial et ensuite, Pied ; et les Pieds Plats foulent du plat du pied le plat de Pied en rêvant d’une salade de pieds (j’écris ce que je veux, non mais ! il manquerait plus que !). Mais attention de pas se casser la margoulette dans le sentier raide de la Cartalat qui nous ramène à la Semène, où que c’est qu’on va casser la graine à l’amicale. Et mais vois-tu le moi rien que c’t’affaire de Toine qui nous attend. Où que t’étais passé espèce de galapiat ? Toi aussi t’avais loupé le départ ? Et zut nous v’là maintenant à nouveau 37. Bon il est l’heure de casser la croûte, mais pas sans avoir pris l’apéro, hein ? Taulier amène le que ! Jean-Marc se démène comme un diable derrière le zinc. Le gros rouge bouscule le blanc qui se rattrape sur le rosé. On trinque à la Saint Touin et à la retraite de Chantal. On enquille les canons en sortant les gandots. On mange, on boit ; on babille, on clanque, on déconne ; et on reboit, et on remange, ni peu, ni assez. On s’arrête quand on est coufle et avant d’être cuche, mais après avoir enfilé un coup de gnôle. Les côtes de Semène nous attendent ; et ça grimpe. V’là t’y pas qu’on perd le Pierre à la Janine, décidé à ramener au plus vite le bichon avant qu’il ne se fêle la quéquette sur le fémur de la chienne du Pierrot. J’sais plus où j’en suis ; j’compte 36 chandelles. Allez direction Montauroux. Mais avant d’atteindre le secteur de la femme morte, Éliane s’étale sur le carreau comme une bouse ; elle s’est évanler, encabouler, applater, abouser, heureusement sans s’émaseler ni s’écarpeler ; toute juste mâchurée. Sacré gadin ; pourtant, sûr elle n’a pas bissorlé. Pendant ce temps y en a un qui s’impatiente. Dedzeu ! Qu’est-ce que c’est que c’t’affaire qui fait que courir d’vant comme un tabazut ? Le v’là tout mouillé d’chaud le Gérard et pas plus avancé. Va finir par s’tirer un nerf, j’te dis rien que ! Retour par La Rivoire et Le Pin, où un sentier faisant défaut nous tirons tout droit dans le bois. Marseille nous tend les bras ; On le rejoint plan-plan. Il est temps de retrouver ses pénates ; mais avant, tous au canit pour le verre de l’amitié. On s’y enquille à chat peu et on trinque à la Nôtre. Salut les Unieutaires, les Appelous, les Chambonnaires, les Ricamandois, les Stéphanois et autres estrangers. À plus les belets…A. Colombet

FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
FRAISSES le 10 décembre 2015
Commenter cet article